Ordre

Sophie de Villeneuve : Comment être sûr que l'on a reçu un appel, que l'on a bien la vocation ?  Comment décide-t-on d'entrer dans la vie religieuse ?

Anne Lécu : Comment savoir si l'on est fait pour la vie religieuse ? J'ai envie de répondre qu'il n'y a qu'à essayer !  On  ne peut pas le savoir tant qu'on ne l'a pas essayé. Les différentes étapes de formation de la vie religieuses sont faites pour cela. Il y a de nombreuses formes de vie religieuse, et c'est difficile de s'y retrouver quand on en est un peu éloigné, mais qu'on ressent malgré tout un appel. Ressentir un appel, c'est avoir envie de suivre le Christ de manière assez entière, c'est-à-dire d'y sacrifier un certain nombre de choses dans son existence.

La première chose à faire, c'est de se mettre d'accord sur les mots. J'ai reçu il y a quelque temps une jeune femme qui pensait à la vie religieuse, mais en l'écoutant je me suis rendu compte qu'en disant "vie religieuse", elle voulait dire "vie chrétienne". Donc il faut être clair : la vie religieuse consiste à entrer dans un institut religieux, à vivre en communauté, à rester célibataire et à partager les biens.

Pour cela, il faut y réfléchir, sans se voiler la face. Il y a beaucoup d'instituts aujourd'hui dans lesquels il est déraisonnable d'entrer quand on a 20 ans. Un monastère par exemple dont les sœurs ont toutes plus de 70 ans. Je pense qu'il faut se faire aider, et dans chaque diocèse il existe un groupe d'aide de "soutien à la pastorale vocationnelle" qui aide à discerner les vocations à la vie religieuse, presbytérale, mais aussi au mariage ou au diaconat. On peut aller discuter avec ces gens qui ont l'habitude d'entendre les questions que l'on se pose quand on se sent appelé, et qui peuvent aider à cheminer avec ces questions. Et puis il important de rencontrer d'autres jeunes qui se posent les mêmes questions, car on se sent parfois très seul sur ce chemin-là dans notre société.

Séminaire St Yves à Rennes

45 Rue de Brest, 35000 Rennes 

02 99 14 35 23

Site internet